Content Marketing : la qualité d’abord


Evolution des Algorithmes de GoogleDepuis quelques années, le contenu est toujours de plus en plus vite consommé d’un support à l’autre ( ordinateur, mobile, tablette ) et se positionner revient à être à un clic près du concurrent pour parvenir à s’imposer.

Le site doit franchir la barre des résultats, afficher sa différence et être surtout remarqué ( cliqué ) pour sa valeur ajoutée.
Quant aux marques, elles ont besoin de tirer bénéfice de leurs actions marketing pour améliorer leur visibilité sur le Web.
Avoir un contenu régulier et de qualité est un travail important pour maintenir son positionnement.

Les moteurs de recherche représentent ( selon les chiffres d’études de 2014 ) au moins 50 % des sources de trafic.
91 % des clics se portent sur la première page de résultats Google (61 % sur les trois premiers résultats de la première page). On comprends mieux pourquoi il faut toujours se remettre en question pour parvenir à maintenir une position honorable… être vu c’est avoir de meilleures chances d’être cliqué, et de générer des visites.

5 étapes clé pour entretenir un bon contenu ; source d’un bon positionnement. 

1/ Créer de la valeur grâce au content marketing

Les mises à jour du site se caractérisent comme un service associé classé en trois types de contenus :

  1. Drainer de l’information comme la communication d’un nouveau produit ou d’un sujet relatif au secteur ;
  2. Le divertissement, recherché sur les réseaux sociaux notamment, est le deuxième moyen pour « faire un peu de bruit »  créer de la valeur ajoutée. En communicant de façon humoristique les internautes se détendent et s’amusent.
    Le divertissement est entre autres accessible à l’aide des jeux et des concours : cela donne aussi une image sympathique et plus proche des gens. Plusieurs marques ont réussi ce pari comme Michel & Augustin, Ben & Jerrys, Innocent ou alors Evian et bien évidemment Coca-Cola qui assure depuis plus de vingt ans dans ce domaine.
    Il n’y a pas que les grandes marques qui peuvent assurer un contenu de qualité. Ce n’est pas qu’une question de budget, c’est aussi un état d’esprit !
  3. En conséquence de quoi on arrive au point  » : l’estime : l’internaute peut s’identifier échanger des expériences et nourrir son estime de soi. Ca donne d’autant plus envie de partage ses bonnes impressions.

2/ Augmenter la notoriété, le degré de connaissance

Le deuxième objectif du Content Marketing réside dans l’augmentation de la notoriété. Selon Google, la clé repose sur l’interaction permettant de véhiculer une image positive. Bref, plus vous faites parler de vous positivement, mieux vous serez placés. Attention toutefois à éviter la surcharge d’informations.

Afin de protéger l’internaute contre des publications banales et inutiles, Facebook vient de modifier son algorithme en ce qui concerne le flux de nouvelles. Depuis janvier 2015 ; ce qui est présenté sur le fil d’actu est filtré selon le comportement de clic et l’interaction avec les abonnements des pages.

Concrètement : pour bien dialoguer avec les internautes dans la durée, le contenu doit être pertinent pour le segment visé.
Plus il y aura d’interactions, plus la portée sera importante et plus la notoriété peut être influencée.

 

3/ Créer du trafic qualifié en provenance du site Web

Le troisième objectif du Content Marketing est la création du trafic « qualifié ». Il est possible de comparer le trafic en ligne avec les visites dans un magasin physique. Même si un magasin de petite taille attire mille clients par jour, cela devient économiquement nocif si aucun n’a l’intention d’effectuer un achat. Seuls les clients qui se caractérisent comme prospects peuvent être pris en compte. Par conséquent, c’est la qualité – et non la quantité – de trafic sur un site qui est recherchée.
De la même manière : si un commerce physique garde toujours la même vitrine, sans jamais animer quoique ce soit dans son commerce : son image sera terne et inintéressante… donc pas de visites !

Il est de plus en plus difficile d’attirer l’attention sur le web. il est donc important de planifier plus ou moins ses publications selon les temps forts importants ( salons, évènements, nouveau produit…) tout comme il faut savoir être spontané.

4/ Générer des leads

Générer des leads, signifie attirer des prospects qualifiés. Pour qu’un internaute devienne un lead, il faut que vous ayez ses données personnelles. Cela peut se faire lors d’une inscription à une newsletter par exemple, d’un jeu, d’une enquête satisfaction, une activation de produit en ligne, une demande de devis…etc. L’objectif est de détecter les clients potentiels, bien prendre soin d’eux et de les convertir finalement en clients. Le Content Marketing a pour vocation d’établir une relation profonde au lieu de générer un simple clic d’impulsion en One-Shot.

5/ Fidéliser les internautes et les faire vivre une expérience

Le dernier objectif est de fidéliser.  Un contenu unique, original et bien distinct de celui de la concurrence crée de la confiance entre vous et le client. C’est pour cette raison que le contenu est de nature transparente, authentique et non publicitaire ( du moins par ouvertement en mode « promo agressive » )

Un internaute satisfait de la réponse obtenue suite à une requête Google revient pour d’autres interrogations sur ce même thème directement sur le site. Un client fidèle et convaincu est effectivement prêt à dépenser plus puisqu’il développe un sentiment de proximité et de rattachement.

Votre site web, un blog et les réseaux sociaux représentent des outils quotidiens et génèrent une relation profonde. Sur les réseaux sociaux, l’internaute devient actif et génère du contenu. Si vous êtes dans une relation de confiance, votre client devient aussi ambassadeur de la marque en faisant votre promotion. Cela passe simplement par un clic engagé où il  partagera par exemple une info vous concernant avec ses amis sur Facebook.

Une fois tous ces outils en place… vous n’aurez plus qu’à suivre les résultats et renouveler ce travail régulièrement.