Une campagne Adwords peut se déployer également via Google Shopping et ouvre alors de nouvelles possibilités à la vente en ligne.

Ce type de campagne offre aux utilisateurs et acheteurs potentiels des informations plus détaillées sur les articles mis en avant comme une fiche produit.
L’annonce (image, prix, disponibilité, etc.) est mise en avant suite à la recherche d’un produit précis. Ce type de campagne répond donc directement à la requête en présentant le produit demandé avec caractéristiques et prix.

Une campagne Google Shopping ne va pas sans Campagne Adwords. Les deux sont liés.

Shopping et Mises à jour du site

Pour pouvoir lancer vos annonces via une campagne Google Shopping, certains critères sont à respecter :

  • Avoir un compte Merchant Center à jour : avant de créer une campagne sur Google Adwords, vous avez besoin d’avoir un compte Google Merchant Center sur lequel les données produits sont renseignées et à jour.
  • Suivre les réglementations imposées par Google : Types d’activité, produits, promotions et site web doivent répondre aux exigences de Google Shopping. Cela signifie mettre à jour votre flux d’informations avec les informations de vos produits. Le minimum est d’une fois par mois.

Avantages de Google Shopping

Cette méthode promotionnelle offre plusieurs avantages :

Un meilleur taux de clic
Les images attirent plus l’attention. Ce n’est pas nouveau ^^
Ainsi, entre une annonce texte ou une annonce mettant en avant une photo, le regard de l’ internautes sera plutôt attiré vers le visuel.
Le positionnement de l’annonce Google Shopping et son caractère visuel donnent avantage à ce type de publicité.

Des Prospects + qualifiés
Google Shopping prends l’avantage via le tri naturel des clics. La publicité avec Google Shopping permet d’obtenir la visite d’internautes prêts à l’achat.
Ce type de résultat est proposé parce que les clients tapent une référence précise. Ils savent ce qu’ils veulent.
Les clients voient le produit et déterminent alors si le prix leur convient. Les clics enregistrés ont donc beaucoup plus de chances de se convertir en achat. Pour une entreprise, cela signifie moins de coûts pour des visites incertaines.

Pas de mots-clés
Les campagnes Shopping n’utilisent pas de mots clés, mais plutôt les attributs du produit c’est à dire le type de produit, la marque, la description, taille, couleur et bien évidemment le prix. Google dispose donc de la matière nécessaire à déterminer que votre produit correspond à la demande.
Il n’y a pas de listes de mots-clés à gérer  une fois le listing produits mis en place. Les données poussées sont beaucoup plus complètes pour cibler votre clientèle.

Une meilleure visibilité
Contrairement aux annonces textes, qui s’affichent individuellement dans le cadre d’une campagne Adwords ( Une pub à la fois )
Google Shopping prévoit l’affichage simultané de plusieurs annonces si elles correspondent aux recherches des internautes.
Si vous avez plusieurs marques d’un même produit, elle pourrait donc s’afficher ensemble et votre client accèdera ensuite à l’ensemble sur votre site web.

Les annonces de Google Shopping associées à une campagne Google AdWords peuvent aussi apparaître en même temps, ce qui augmente les chances de capter l’attention du client. Cela a aussi beaucoup plus d’impact d’ »occuper la place » dans les résultats de recherche.

Publicité locale
Les annonces encouragent aussi l’achat en magasin grâce à des résultats très ciblés tels que la disponibilité du produit à proximité. Le client a le choix d’acheter en ligne ou en magasin : ce qui donne davantage de chances de conclure la vente.

Optimiser les fiches produits

Soigner le visuel de la page « d’atterrissage » 
Un produit est évalué en quelques secondes, donc la décision d’acheter ou non est rapidement claire pour l’utilisateur ! Il ne tergiverse pas.
L’ergonomie et la qualité du visuel produit sont l’un des facteurs clés du taux de conversion d’un site e-commerce. La plupart des visiteurs sont d’ailleurs plus enclins à acheter un produit lorsque le design du site et les visuels produits sont agréables et s’intégrant dans un catalogue fluide.

Les consommateurs achètent plus facilement un produit qu’ils se représentent clairement ! Les marques ont dû au fil du temps, atteindre cette qualité d’expérience sur le Web, celle du produit qu’on peut directement toucher en magasin. Il est donc primordial de soigner au maximum les photos pour que l’internaute se fasse un avis le plus réaliste possible sur le produit cliqué. L’impact du visuel produit sur la décision d’achat est déterminant et joue énormément dans l’optimisation du taux de conversion.

Voici quelques critères à respecter :

  • Utiliser des grands formats pour accroître la visibilité du produit.
  • Préférer des images HD pour une qualité optimale des photos (attention au poids de l’image pour éviter un temps de chargement trop long…)
  • Eviter de trop sortir le produit de son contexte (éviter le détourage exagéré, mettre le produit en valeur à l’utilisation)
  • Diversifier les vues du produit : proposer plusieurs exemples pour donner un maximum de détails (notamment le zoom).

Les relances Marketing

Le principe du remarketing est simple : il s’agit de diffuser des annonces aux internautes ayant déjà visité votre site web.

Concrètement, il s’agit :

  • D’importer le flux de produits via son compte Google Merchant Center.
  • Que l’internaute visite votre site et consulte certains de vos produits.
  • Que ce prospect soit ainsi intégré automatiquement à votre liste de remarketing.
  • Qu’il visualise une annonce ailleurs, plus tard dans la journée, via un autre site Internet. C’est à ce moment que votre annonce de remarketing dynamique apparaîtra. Concrètement, sur le même modèle que les annonces Google Shopping, on présente à l’internaute un visuel des produits qu’il a consulté sur votre site. L’objectif étant de lui rappeler de revenir sur votre site pour finaliser son achat.

Le remarketing dynamique est le complément idéal à Google Shopping. Là encore, la qualité de l’image fera la différence sur les autres photos.
Les retours s’analysent facilement via Google Analytics.

Les conversions « directes » sont les achats effectués sur votre site suite au clic sur votre annonce de remarketing dynamique ( donc via un autre site )
Les conversions « indirectes » sont les conversions faites après affichage c’est à dire que le visiteur doit avoir été sollicité plusieurs fois à aller finaliser son achat. Ces dernières constituent plutôt un rappel à revenir sur votre site pour effectuer l’achat. Souvent l’achat est finalisé via un autre canal par la suite.