Le parcours visiteur ( ou utilisateur ) comprend le suivi du chemin et les actions réalisés par le consommateur entre le moment où il constate son besoin et où il passe à l’achat ( ou à la prise de contact selon le cas )

Les objectifs, les freins et les leviers du parcours client diffèrent selon le type de site et ses besoins.

Cependant, vous retrouverez généralement un parcours client type sous plusieurs étapes. L’utilisateur va dans un premier temps s’informer et rechercher.

parcours-Client1

Par exemple, il va vouloir constater votre crédibilité et installer la confiance mais il va surtout vouloir une lisibilité irréprochable dans sa recherche. Pour cela l’offre doit être segmentée et les informations adaptées.

Le visiteur sélectionne, compare et évalue.

Si votre site e-commerce fait preuve de privilèges pour les clients, ces derniers auront tendance à revenir sur le site.
De plus, si le site dispose d’une stratégie cross-canal, c’est à dire mettre à profit plusieurs canaux de communication : mail, web, mobile, point de vente, réseaux sociaux, l’entreprise bénéficiera d’un meilleur suivi et d’une optimisation du parcours client.

Ensuite, le consommateur passe à l’achat.

Cela ne signifie pas forcément « vente en ligne » mais en tout cas « conversion ».
La prise de contact qualifiée est établie.
L’idéal est d’avoir accès à des paiements non complexes, à une certaine fluidité ainsi qu’à une personnalisation de la relation.  Le client sera plus fidèle s’il constate un suivi ainsi qu’un bon relationnel… La rapidité d’exécution fait aussi parti du bon schéma relationnel.

SchemaShop

Etape suivante, il reçoit sa commande ou va la chercher.

Lorsque le client va chercher sa commande, l’intérêt est qu’il vienne en magasin afin qu’il effectue de nouveaux achats. Pour une satisfaction optimale, il est impératif que le site e-commerce réponde aux besoins du client et que la facture soit explicite.

Le client va ensuite interagir, il faut donc un bon relationnel post achat. Dans le but que le consommateur fasse de nouveaux achats, votre site doit faire preuve de bons arguments, entretenir la satisfaction du client afin que les critiques soient bonnes. En effet, les sites ont désormais une dimension communautaire, la plupart des consommateurs sont influencés par les avis des internautes, un petit mot sur Facebook ou Twitter, une note, un mail d’accusé réception… Bref, tout est lié.

L’idée essentielle est de se mettre à la place du consommateur.

Le futur client et vous, êtes « partout », il faut écouter, observer afin de répondre aux  » tendances des besoins » de la meilleure manière possible. Pour cela, il ne faut pas négliger le graphisme qui concrétise visuellement les attentes des clients dans le cheminement de visite sur le site. Effectivement, le « plus » du parcours client est le design qui facilitera le chemin vers la prise de contacts. La créativité est également le centre de la stratégie du parcours client. Un graphisme réfléchi séduit et fidélise, et donc engage l’achat. Le design reflète la marque et personnalise le site. Joli et fonctionnel, fluide et efficace… ce sont tous les petits détails mis bout à bout qui donneront un résultat satisfaisant pour les deux parties.