Votre site existe, vous l’administrez régulièrement, mais vous ne savez pas trop s’il est « rentable » ou pas … ou du moins ce qu’il vous rapporte comme contacts même si vous ne faites pas de e-commerce. 

Connaître les principaux KPI vous aide à évaluer correctement les performances commerciales de votre site

KPI signifie  » Key Performance Indicator « … en résumé ce sont les informations clés qui vous permettent d’évaluer

  • l’ergonomie de votre site
  • l’impact de votre stratégie de référencement
  • les retombées de vos techniques marketing
  • et la pertinence de votre entonnoir de conversion.

Pour la vente en ligne, la conversion signifie chiffre d’affaires,
pour d’autres types de site, cela peut signifie prise de contact, demandes de devis, inscription … Bref toute action vous rapportant quelque chose d’efficace.

Suite aux données récoltées, vous serez en mesure de prendre des décisions efficaces pour améliorer le trafic qualifié sur votre site, booster le référencement et renforcer vos stratégies marketing. Au final, vous allez accroître la performance du site… et donc votre chiffre d’affaires.

Alors voici les 7 KPI utiles pour lesquels nous effectuons un suivi continu

KPI1Le trafic du site

L’outil statistiques est consulté très régulièrement car il convient d’analyser le nombre de visiteurs qui parcourent votre site chaque jour. À partir de cette donnée, vous allez pouvoir prendre un certain recul sur plusieurs éléments…
Le temps de visite, les pages les plus consultées ( ou pas…) Le prorata entre visiteurs et prises de contacts… Bref, vous rendre compte du potentiel de visites qualifiées ( ou non…)

KPI2Les sources de trafic

Examiner les sources de trafic permet de voir à partir de quels endroits proviennent vos visiteurs. Est-ce grâce à des recherches organiques sur les moteurs de recherche ? Via les réseaux sociaux ? Depuis votre newsletter ?

Il est important de se rendre compte de ce qui a bien marché ou non, et d’organiser vos actions en conséquences.

Connaître les détails de cette KPI e commerce vous permet de vérifier vos différentes stratégie (SEO, social media, marketing automatisé…) pour évaluer celles qui fonctionnent et celles à améliorer.

KPI3Le taux de conversion

Cet indicateur se trouve au cœur de votre activité. Le taux de conversion indique le pourcentage de visiteurs qui ont effectué un achat sur votre site marchand.

Vous devez donc prendre, sur une période donnée (un mois, par exemple), le nombre de visiteurs venus sur votre site et le diviser par le nombre d’inscriptions, contacts reçus, commandes passées. Le chiffre récolté sera votre taux de conversion.

A savoir que ce dernier varie selon les secteurs d’activité entre 1.5 et 3%. Dans tous les cas, il n’y a pas de recette miracle si ce n’est qu’il convient de toujours faire en sorte d’augmenter cet indice pour s’assurer de l’efficacité du site au fil du temps.

Le tKPI4aux de rebond

Dans le cadre d’un e-commerce, le taux de rebond  » qui va bien » doit être inférieur à 30%. En effet, cet indicateur vous donne le pourcentage d’internautes qui ont quitté votre site après avoir consulté une seule page.

Or, sur une boutique en ligne, un visiteur doit consulter plusieurs pages avant de partir… Connaître cette KPI e commerce vous aide à améliorer, entre autres, l’ergonomie de votre site.

Pour un site vitrine, estimons qu’une audience efficace implique un taux de rebond inférieur a 60%. L’efficacité de votre information sera ici primordiale pour générer du contact… tout comme le e-commerce doit être sensible à vendre de bons produits.

KPI5Le panier moyen

Le panier moyen désigne la moyenne des achats réalisés par client. Il faut prendre le chiffre d’affaires total sur une période donnée et le diviser par le nombre de clients.

Vous obtiendrez ainsi le panier moyen. Pour la rentabilité de votre e-commerce, il est recommandé de prendre des mesures pour l’augmenter au maximum.

 

KPI6Le taux d’abandon

L’abandon du panier d’achats est un véritable fléau dans l’e-commerce. Si vous avez beaucoup de visiteurs qui abandonnent leurs achats en plein milieu de l’entonnoir de conversion, c’est qu’il y a un problème. Faisons dans ce cas le point sur les freins à lever.

Cela peut s’expliquer par différentes causes : des frais de port trop élevés, un tunnel d’achat trop long, des moyens de paiements limités, des conditions de vente contraignantes… C’est le moment de la remise en question !

Analyser les causes de l’abandon permet de prendre des mesures efficaces pour les éviter et accroître ses ventes.

KPI7L’affinité entre produits

Cette KPI e commerce est souvent oubliée et pourtant, elle peut vous aider à faire décoller vos ventes et à augmenter le panier moyen. Elle consiste à analyser les produits de votre boutique qui sont souvent achetés par le même client.

Déterminer les articles complémentaires, qui plaisent au même type de consommateurs, vous permet alors de peaufiner vos fiches produits et d’augmenter le taux de vente liée. En bref, personnaliser vos ventes et vos relances.

Si vous avez une boutique de parfumerie, ou de jardin, ou de textile, vous remarquerez des habitudes différentes selon les clients ( marques ou types de produits privilégiés…) Peaufinez vos descriptifs en suggérant automatiquement aux personnes qui parcourent les tels produits, d’acheter aussi tel autre produit associé.

Pour améliorer vos performances commerciales : associez le joli au fonctionnel enrobé d’une stratégie cohérente.

vous devez absolument analyser le trafic vers votre boutique et le comportement des internautes. C’est la clé pour constamment peaufiner vos stratégies, faire évoluer votre site dans le bon sens et vous assurer les meilleurs résultats possibles.

On peut toujours faire mieux. Ce n’est qu’une question de remise en question régulière et de suivi.

Ces 7 KPI constituent une bonne base pour évaluer l’environnement de votre site marchand et entrer dans une démarche d’amélioration des performances. Ce que nous proposons chaque mois, avec un point global ensemble chaque trimestre.